Comment éteindre un brasero au feu de bois ?

Comment éteindre un brasero sur Club Brasero

Voici quelques conseils pour éteindre votre brasero efficacement, et en toute sécurité.

Comment éteindre un brasero au feu de bois ?

Les étapes, en bref :

  1. Laisser le feu réduire naturellement.
  2. Etouffer les braises avec une pelle ou un râteau.
  3. Verser de l’eau en douceur (sauf brasero en terre cuite ou argile)
  4. Mélanger les braises mouillées et attendre.
  5. Vérifier que le brasero est éteint avec le dos de la main.
  6. Retirer les cendres.

Étape 1 : Laissez le feu se réduire naturellement

La première étape pour éteindre un brasero consiste simplement à attendre que le feu se réduise de lui-même. Il peut être tentant de vouloir éteindre rapidement les flammes et de ranger le brasero, mais il est essentiel de laisser le feu brûler jusqu’à ce que les flammes s’apaisent et que les bûches se transforment en braises ardentes.

Cela peut prendre un certain temps, c’est pourquoi il sera judicieux d’anticiper le moment où vous voudrez éteindre votre brasero (ne pas remettre de bois, par exemple, au cours de la dernière heure avant la fin de la soirée).

Étape 2 : Utiliser une pelle ou un râteau

Vous pouvez intervenir dès lors que le feu s’est suffisamment réduit et que vous constatez la présence de braises incandescentes, sans flammes.

Utilisez alors une pelle ou un râteau pour étaler les braises de manière uniforme à l’intérieur du foyer de votre brasero.

Cette étape a un double avantage : elle accélère le processus d’extinction en exposant plus de surface des braises à l’air, et elle facilite l’étape suivant, qui consiste à verser de l’eau.

Étape 3 : Eteindre le brasero avec de l’eau

Une fois que les braises sont bien réparties, vous pouvez y verser de l’eau, en douceur et sur toute la surface occupée par les braises. Veillez à ce que l’eau pénètre bien entre les charbons pour éteindre complètement la chaleur et refroidir également le foyer sous les braises.

Attention : l’utilisation de l’eau peut provoquer de la vapeur. IL faudra donc vous tenir en recul du brasero pour éviter de vous brûler avec la vapeur (brûlure au visage)

Attention encore : certains braseros ne supportent pas les changements soudains de température : c’est particulièrement le cas du kamado – qui est en céramique – et du brasero mexicain qui est un brasero en en terre cuite ou en argile.

Avant d’éteindre le brasero, vous pouvez aussi verser de l’eau au sol pour éviter des éventuelles inflammations liées à des jets de braises.

Étape 4 : Mélanger les braises tièdes et attendre

Après avoir versé de l’eau, utilisez la pelle ou le râteau pour mélanger les braises et l’eau. Cette étape garantit que l’eau atteint toutes les parties du brasero, aidant ainsi à éteindre toute la chaleur résiduelle.

Une fois que le mélange est terminé, attendez quelques instants pour permettre aux braises d’absorber l’eau.

Étape 5 : Vérifier l’extinction complète

Avant de quitter le brasero, assurez-vous que les braises sont complètement éteintes. Vous pouvez faire cela en touchant délicatement les braises avec le dos de votre main. Si vous ressentez de la chaleur, cela signifie que le feu n’est pas encore complètement éteint. Si c’est le cas, répétez les étapes précédentes jusqu’à ce que le brasero soit froid au toucher.

Étape 6 : Nettoyer le brasero après chaque utilisation

Une fois que le brasero est totalement refroidi, vous pourrez le nettoyer, et notamment retirer les cendres restantes. Pour cela, utilisez une pelle et rassemblez les cendres et les débris répartis dans la cuve du brasero, puis éliminez-les de manière appropriée.

Nettoyer et entretenir le brasero après chaque utilisation prévient la rouille : pour un équipement plus durable.

En suivant ces étapes, vous pouvez éteindre un brasero au feu de bois de manière sécuritaire et efficace. Il est impératif de respecter ces consignes pour minimiser les risques d’incendie ou de blessures.

Alternative : utiliser un étouffoir ou un couvercle

Le feu s’éteint de lui-même lorsqu’il n’est pas en contact de l’air. C’est pourquoi vous pouvez aussi éteindre un brasero en posant ou recouvrant vos braises d’un couvercle ou d’un étouffoir. Cette alternative remplace l’extinction du brasero avec une pelle ou un râteau.

Vous devrez d’abord avoir réduit les flammes au maximum, pour ne pas risquer de vous brûler à l’approche du brasero. Le couvercle / étouffoir se pose en effet sur des braises – et non sur des flammes hautes.

Nous rappelons que la réduction des flammes est naturelle et prend au moins une heure : soyez patient !

Dernière alternative : éteindre le brasero avec le sable

Le sable à la place de l’eau

Dans le même esprit d’étouffer le feu, vous pouvez déposer du sable sur les braises encore chaudes, en lieu et place du versement de l’eau.

Là encore, vous devrez attendre que le feu se réduise en amont, pour ne pas risquer de vous brûler en essayant d’éteindre le brasero.

Choisir un brasero de qualité sur Club Brasero

La qualité du matériau de votre appareil (notamment de la cuve) influencera la quantité de fumée émise, ainsi que la facilité à allumer et éteindre le brasero. Il est donc important de choisir un brasero extérieur avec un matériau de bonne qualité, suffisamment épais pour résister aux fortes températures du feu.

Les meilleurs matériaux pour un brasero sont :

  • l’acier corten
  • l’acier inoxydable (inox)
  • la fonte

Un brasero de bonne qualité fait au minimum 3mm d’épaisseur.

Club Brasero est un site de conseil sur l’univers du feu de bois. Découvrez notre guide d’achat du brasero, et tous nos conseils d’utilisation et d’entretien.

Nous proposons également une sélection des meilleurs braseros, dans différentes catégories, par exemple :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *